Au Vieux-Bourg, des concerts sont organisés au fond des bois

Après quatre éditions qui sont restées gravées dans les mémoires, le festival du Trouhardoux, au Vieux-Bourg, a baissé le rideau. " On avait une super équipe mais c'était devenu épuisant, je ne vivais que pour ça ", résume Samuel Burlot, 30 ans, président plusieurs années de rang et agriculteur de profession.

https://actu.fr

penthievrepenthi_vre2

 "Après quatre éditions qui sont restées gravées dans les mémoires, le festival du Trouhardoux, au Vieux-Bourg, a baissé le rideau. « On avait une super équipe mais c’était devenu épuisant, je ne vivais que pour ça », résume Samuel Burlot, 30 ans, président plusieurs années de rang et agriculteur de profession.

Le jeune homme aime la musique et la fête. « On ne faisait pas ça pour la gloire mais pour passer du bon temps. » Avec sérieux tout de même ! Ne gère pas qui veut un budget de 55 000€ et ne satisfait pas qui veut un public de plusieurs milliers de festivaliers.

Quelques années plus tard, Samuel s’est remis à gamberger. Sur ses terres, il a commencé à défricher une petite clairière, quasiment inaccessible. « J’ai décaissé 100 tonnes de terre pour en permettre l’accès ! » Quelques concerts entre copains y ont déjà été organisés l’an dernier et un chemin de randonnée, « Entre murs et noisettes », y a été inauguré.

« Une salle des fêtes en plein air »

On y trouve deux scènes, un bar, des cuisines et des toilettes. Le tout réalisé essentiellement en bois de palettes et grâce à des chantiers participatifs. Prochaine étape : un local en cours de construction pour les artistes.

L’objectif est d’y organiser chaque année en septembre un petit festival, le Son des Bois, et d’autres événements ponctuels, comme en juin prochain le Cri des Bois avec des concerts punk rock. Mais pas seulement…

Le terrain n’est pas pour nous, il est fait pour être mis en location à d’autres associations. Le site est parfait pour organiser aussi des événements familiaux comme des anniversaires ou des mariages. Le but c’est d’en faire une salle des fêtes en plein air.

Une randonnée gourmande, avec l’école publique du Vieux-Bourg, y est d’ailleurs organisée le samedi 7 avril. « C’est gratuit pour les associations de la commune », signale encore Samuel.

À ses côtés, d’autres passionnés de musique comme Nicolas Milin lui prêtent main-forte. Leur association, Art Fest Drev, a déjà plusieurs dizaines de concerts à son actif, notamment la programmation du V & B de Langueux.

Les deux événements à venir, le Cri des Bois le samedi 16 juin et le Son des Bois les vendredi 14 et samedi 15 septembre, permettront de financer l’acquisition d’un groupe électrogène, « la seule chose qui manque encore pour que le site soit autonome ».

Par contre, pour des questions de sécurité, le public ne devra pas dépasser 250 personnes. Pour l’instant tout au moins car pas très loin, un joli champ en forme d’amphithéâtre naturel pourrait bien se transformer un jour en une belle et grande scène. L’avenir le dira.

Contact : artfestdrev@hotmail.com ou http://sondesbois.canalblog.com (+ page Facebook Art Fest Drev)"