Sans doute parce que Saint-Brieuc, tout près, est une des villes de France où la culture punk-libertaire est la plus dynamique, mais aussi parce que les membres fondateurs de l'association se retrouvent dans les valeurs de solidarité, de liberté et d'ouverture du mouvement, l'association Art Fest Drev collabore régulièrement avec les scènes punk-rock du coin, et notamment avec L'Autre Monde, le nouveau squat libertaire de Langueux, où elle a organisé quelques concerts.

 

L'autre monde - oficiel

L'autre monde - oficiel, Langueux. 1K likes. lieu artistik punk

https://www.facebook.com

23157269_1943782765649888_1392682070365495935_o

C'est dans cet esprit que le 16 juin, elle donnera un petit frère au Son des Bois : le Cri des Bois. L'esprit punk flottera sur cette soirée, même si sa programmation s'adresse à un public d'amateurs de rock bien plus large.

Les amateurs de pur punk et de guitares saturées seront servis grâce à The Decline. Mais les cinq autres groupes programmés ce jour-là (Svhan, les Tigres du bungalow, Bonheurs Inutiles, Central Massif et Betablock), même si leur humour décapant, leurs textes incisifs ou certains traits musicaux les rattachent au thème général de la soirée, sauront aussi donner satisfaction aux amateurs de chanson française, ou de rock plus traditionnel et mélodique. Pas de guitare saturée chez Svahn mais des textes engagés accompagnés à l'accordéon et à la contrebassine (qui est bien une contrebasse faite avec une bassine!). Le mauvais goût revendiqué et hilarant des Tigres du Bungalow s'exprimera sur fond de ballade pop-rock et on retrouvera parmi eux la chanteuse Push, dont la voix envoûtante est un des souvenirs marquants du Son des Bois #1 (elle s'y était produite en solo). Même humour chez les Betablock, qui feront bondir les lapins et les écureuils avec des titres comme « Picrate des Caraïbes » et « Djihad Jo », alors qu'ils viendront tout juste d'enregistrer leur premier album. Bonheurs inutiles, c'est du Didier Super version clodo qui gueule, plus ou moins... ce qui est un compliment, dans leur cas (le cas punk). Il faut écouter pour comprendre... Quant à Central Massif, ils sont la preuve que le punk, quand il se complexifie et s'allège intelligemment (à l'image du collectif néerlandais de The Ex, par exemple), peut être une musique aussi savante, écrite et mélodique que les autres genres rock : un groupe et qui pourrait en résumé vous convertir à un style dont vous n'avez pas l'habitude…